Étoile et VieS

Nathalie Delaunay, Sophrologie Optimiste et Réflexologie faciale (Dien Chan)

Mieux vivre avec une MiCi

Miss « I », vous la connaissez ? Non ? C’est vrai que sa timidité peut la rendre assez discrète, parfois même inaperçue. Mais quand même … 250.000 personnes concernées … 8000 nouveaux cas par an, surtout chez les 20-30 ans, ça compte non ? Pas entendu parlé ?

mici-homme-femme-anti-douleur-naturel-annecyMais si ! Les MiCi, Maladies Inflammatoires Chroniques des Intestins ! La maladie de Crohn, et sa petite sœur la rectocolite hémorragique, et autres colopathies fonctionnelles… ça y est ? Vous voyez de qui on parle ?

Caractéristiques des MiCi

Les MiCi se caractérisent par des inflammations chroniques de la paroi digestive, sur des zones plus ou moins étendues (de la bouche à l’anus pour la maladie de Crohn, plus ciblée au rectum et au côlon pour le rectocolite hémorragique). Elles interviennent par poussées, d’intensité variable, qui alternent avec des périodes de pauses, dites « de rémissions ».

Ces inflammations provoquent des lésions, qui peuvent aller jusqu’à la perforation des parois, ou provoquer des occlusions.  Différents symptômes apparaissent également : douleurs abdominales, ballonnements, diarrhée avec ou sans émission de sang, constipation, atteinte de la région anale (fissures, abcès).
inflammation-intestins-réflexologie-haute-savoieUne altération de l’état général accompagne souvent ces poussées :
fatigue, manque d’appétit, amaigrissement, fièvre, douleurs articulaires, cutanées ou oculaires parfois.
Les seuls traitements existant pour le moment agissent sur les symptômes, mais pas sur les origines et les causes des poussées, encore mal connues.

Une vie sociale perturbée – Témoignage

Quand Hélène* est venue me voir la première fois, elle se sentait découragée de devoir subir les effets quotidiens de cette maladie : les douleurs, les sorties entre ami.es à annuler à la dernière minute, les courses express aux toilettes du restaurant, repérés en amont, le choix minutieux des aliments « autorisés »… À l’approche de la retraite, après une carrière bien remplie, les poussées se font plus fréquentes et plus violentes. Hélène désespère de pouvoir profiter de cette nouvelle étape de vie avec plaisir. Une croisière à l’étranger est prévue avec ses futurs anciens collègues … « je ne sais pas si je vais y aller avec tout … j’ai peur de les déranger et de leur gâcher leur voyage ! ».

Son sommeil en pâtit, tiraillée entre l’envie et la gêne, le sentiment d’injustice et les douleurs quasi-quotidiennes.  Elle est entrée dans un cercle vicieux. Quant à sa vie de couple … très irritable, Hélène supporte mal la moindre remarque, même bienveillante et son mari se lasse.

douleurs-ventre-relaxation-sophrologie-annecyÀ la troisième séance, elle m’annonce que les douleurs quotidiennes se sont « quasiment évanouies » ; à la cinquième séance, elle a repris la maîtrise de son système digestif qui s’est apaisé. Les séances suivantes seront plus axées sur sa capacité à exprimer pleinement sa joie de vivre et à profiter sans culpabilité des plaisirs qui se présentent à elles ; d’oser s’offrir des plaisirs, en les adaptant à sa spécificité de santé.

* Le prénom de la cliente a été modifié pour respecter la confidentialité et sa vie privée.

Maladie-Crohn-RCH-reflexologie-haute-savoie-annecyVous souhaitez bénéficier d’un accompagnement pour mieux vivre avec la MiCi ? Contactez-moi par SMS au 06.78.07.34.10. – réponse rapide – ou en remplissant le formulaire sur cette page.

Un accompagnement spécifique avec la sophrologie

L’accompagnement que je lui propose vise, au fil des séances, à sortir de ce cercle vicieux et de se créer un cercle vertueux, qui la porte vers plus de liberté, d’optimisme et de capacité à apprécier la Vie telle qu’elle est, pour en recevoir les cadeaux. Il associe la Sophrologie, l’Hypnose et le Dien Chan (réflexologie faciale) :

Dien-Chan-inflammation-intestins-annecy-réflexologieLangage positif pour réorienter les pensées et améliorer la perception de la situation ;  Respirations pour agir sur l’état de stress, facteur aggravant des symptômes ;  Relaxations Actives pour évacuer les ressentis négatifs et laisser la place pour des éléments ressourçants personnels ;  Visualisations créatrices pour envisager l’avenir avec confiance ;  Apprentissage de la Sophro-dégustation pour aborder la nourriture autrement, en appréciant chaque bouchée avec les cinq sens ; Réflexologie ciblée pour atténuer les inflammations, diminuer les tensions nerveuses, renforcer l’équilibre du système digestif ; …

Ainsi, Hélène acquière des outils pour reprendre la maîtrise de sa santé, et développer son autonomie pour :

  • gérer la douleur quand elle se présente,
  • limiter le stress et ses effets secondaires,
  • améliorer la qualité de son sommeil,
  • développer sa confiance en son corps et son système immunitaire,
  • appréhender la nourriture – sous toutes ses formes – autrement,
  • renforcer son bien-être et sa sérénité joyeuse,
  • trouver un sens stimulant à la vie avec la MiCi, sophrologie-maladie-crohn-annecy
  • et se préparer à bien vivre sa retraite avec des sorties, des voyages, une vie de couple épanouissante, des relations amicales enrichissantes, des loisirs adaptés et ressourçants … et tant d’autres choses à découvrir par elle-même !!

Vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement pour mieux vivre avec la MiCi ? Contactez-moi par SMS au 06.78.07.34.10. – réponse rapide – ou en remplissant le formulaire sur cette page.

La Symbolique des Maladies

symbolique-maladie-mici-sophrologie-annecySelon Jacques Martel, Le grand dictionnaire des malaises et des maladies.

Une autre piste à explorer se trouve dans les symboliques des maladies, l’expression psychosomatique utilisée par notre état intérieur pour nous prévenir, via le corps, d’un déséquilibre intérieur. Il peut parfois aider à prendre conscience d’un comportement qui amplifie les symptômes à notre insu.

Les maladies en « ite » seraient significatives d’un excès de colère, de feu, dans le corps. Jacques Martel propose d’observer la place de la culpabilité dans ma vie, et à quel point elle peut affecter mon estime de moi. Je courbe l’échine, et la colère gronde en moi : quand vais-je prendre ma vraie place et me respecter ?

Trop ouvert.e aux émotions des autres – parois non ermétiques, poreuses -, je laisse les autres déposer en moi leurs énergies négatives. Et j’ai un sentiment d’insécurité permanent.

En développant mon estime de moi et en partant à la découverte de ma propre richesse, de mon identité profonde, je prends la place qui me revient, et je retrouve plus de calme et d’harmonie. Je m’offre « le droit de vivre ».

 

Et si vous étiez un jumeau né seul ?

perte-gémellaire-sophrologie-annecyTristesse latente et inexplicable ? Sentiments de trahison, d’abandon, de solitude angoissante, de culpabilité inexplicables ? Difficultés à être pleinement dans votre corps ? Envie de fuir le monde et manque d’ancrage constant ? Hypersensibilité qui déforme vos rapports aux autres ? Peurs de tout ? Rapport particulier à la mort, avec parfois des envies pulsionnelles de la provoquer ? Et si vous étiez un.e jumeau né.e seul.e ?

Plus fréquent qu’il n’y paraît

deuil-sophrologue-annecy-reflexologueLa perte gémellaire intra-utérine représente 15 et 40 % des grossesses. Pour le nouveau-né survivant qui a subi un choc traumatique, l’incarnation présentera très tôt des symptômes de souffrances plus ou moins difficiles à apaiser. Alors que certains troubles s’atténueront naturellement et progressivement, d’autres pourront rester très handicapants tout au long de la vie. Ce « syndrome » de perte gémellaire échappe en partie, hélas, aux diverses techniques de psychothérapies proposées aujourd’hui.

À travers la science et la mythologie – depuis toujours intriguées par les jumeaux -, Florent décrit les caractéristiques des naissances multiples, et les problématiques des jumeaux arrivés seuls au Monde. Il explore les différentes thérapies qui peuvent soulager leurs souffrances incomprises, et nous présente les apports de l’approche chamanique. En effet, allier les savoir-faire anciens et les connaissances scientifiques actuelles offre un spectre élargi de possibilités de soins émotionnels, psychologiques, spirituels et énergétiques.

Les jumeaux nés seuls et les autres

bien-être-couple-thérapie-sophrologue-annecyDeux chapitres sont consacrés à la relation de couple, domaine de vie bien délicat pour ces personnes qui oscillent entre fusion et rejet de l’autre.

Et enfin, il se questionne sur les enfants atypiques : dys, hypersensibles, hyperactifs, Zèbres et hauts-potentiels, indigos ou enfant des étoiles, seraient-ils tous des jumeaux nés seuls ?

Sans apporter « la » solution miracle, cet ouvrage offre de nombreuses pistes d’exploration pour les « chercheurs de la beauté de l’Âme » et des potentiels les plus sages qu’elle contient. Un regard neuf sur certaines souffrances humaines qui libère de nouveaux chemins thérapeutiques.

Une approche novatrice par le chamanisme

L’approche chamanique que propose l’auteur, permet un contact plus intime avec le monde intérieur, dit « spirituel », du jumeau né seul. Ce chemin initiatique contribue à révéler le sens profond de notre incarnation. Ainsi apaisée des souffrances existentielles, l’individualité peut alors trouver un chemin de liberté créatrice. C’est alors une véritable force de vie qui œuvre harmonieusement, car elle est davantage en relation avec soi et avec le monde extérieur.

FlorentDechoz-institut-arc-en-ciel-perte-gémellaireL’auteur

Florent Dechoz est concerné personnellement par une perte gémellaire intra-utérine ; ce qui l’a poussé à travailler sur le sujet depuis 2005.

Ostéopathe, acupuncteur et magnétiseur, sa profonde connexion depuis l’enfance avec le monde des rêves le conduit, après s’être formé à leur interprétation en psychanalyse jungienne, à plus de 15 ans d’initiations chamaniques en Amériques du Sud et du Nord. Depuis 2012, il transmet l’art du soin, par initiations chamaniques et esséniennes.

Il est le fondateur de l’Institut Arc-en-Ciel, qui propose des stages sur cette thématique (et d’autres !) pour aider à se reconnaître en tant que jumeau né seul, à vivre avec et à en optimiser les potentiels riches et insoupçonnés.

jumeau-né-seul-florent-dechozLes stages proposés : https://institutarcenciel.com/stages-ponctuels-de-chamanisme
La formation proposée : https://institutarcenciel.com/la-formation/les-principes-de-la-formation-programme

Pour vous offrir son livre, commandez-le directement à la maison d’édition : https://www.editions-quintessence.eu/et-si-vous-etiez-un-jumeau-ne-seul.html

Pour compléter votre lecture

syndrome-jumeau-perdu-annecyAUSTERMANN (Alfred R. et Bettina), Le syndrome du jumeau né seul. Éditions Le Souffle d’Or. 2007, Gap. 292 pages.

Un des livres précurseurs de la thématique qui présente en détails les caractéristiques de la gémellité vivante ou perdue, et les difficultés rencontrées par les jumeaux nés seuls, qui ont un pied dans la vie, un autre « auprès du jumeau dans le royaume des morts ».

Il expose les répercussions chez le jumeau survivant d’un tel traumatisme, tant dans les malformations organiques et les traces sur le corps, que les problématiques psychosomatiques (vertiges, douleurs, paniques…) et psychiques (culpabilités, solitude, jalousie, dépendance affective, dévalorisation, importance du peau à peau, nostalgie de la mort…).

Il détaille également les difficultés du jumeau né seul sur tous les plans de sa vie quotidienne (travail, couple, amitiés, relations aux autres…) et présente quelques techniques pouvant aider à se réconcilier avec cette partie perdue de soi (EMDR, câlinothérapie, écriture…).

syndrome-jumeau-perdu-sophrologue-annecyComplémentaire au livre de Florent Dechoz par les précisions qu’il apporte sur la description des jumeaux nés seuls et de leur vie, il est moins fourni en propositions de solutions.

Le Cancer au Masculin

cancer-homme-sophrologie-annecyPascal, 36 ans, marié et heureux dans son couple, père de deux enfants, marathonien à ses heures, analyste financier, un achat immobilier en projet… et tout d’un coup, le verdict : cancer du rectum. Ablation d’une partie du rectum lors d’une opération de 4 heures, pose d’une poche de colostomie, chimiothérapie, radiothérapie, rééducation post-opératoire,…  Voici son témoignage sur la traversée de cette épreuve.

Comment avez-vous vécu l’annonce du cancer qui vous touchait ?

On était à l’hôpital pour des examens avec ma femme. Le médecin est entré dans ma chambre pour nous donner le diagnostic. On ne se doutait de rien, on écoutait mais on n’imaginait pas encore la gravité de l’annonce qui allait nous tomber dessus. Puis il a mentionné le nom cancer. Ma femme s’est effondrée. Moi je l’ai regardé droit dans les yeux sans bouger. Je ne voulais pas montrer ma peine. Je n’ai pas versé la moindre larme. J’ai consolé ma femme. Je l’ai rassurée.

solitude-cancer-masculin-sophrologie-haute-savoieJ’ai dû rester à l’hôpital. Quand le médecin est revenu me voir vers 22h, j’ai repris la même posture : ne pas montrer ma peine. Il m’a demandé comment j’allais, puis si j’avais des enfants et quel était leur nom ; touché au cœur, je me suis effondré. Le masque tombé, ma peine était immense. J’étais très fragile.

Ma femme m’a beaucoup soutenu. Je voulais lui demander qu’elle refasse sa vie si jamais je devais partir, elle ne m’en a pas laissé l’occasion ; elle m’a simplement dit qu’il n’y avait pas de raison de parler de cela puisque j’allais guérir.
Ensuite, pendant longtemps, chaque matin, je me réveillais en pensant que je vivais un cauchemar. Puis on prend les devants, on s’investit, on s’entoure des bonnes personnes et on essaie de prendre les choses avec plus de recul.

Comment vous êtes-vous senti dans votre masculinité ?

On est extrêmement fragilisé dans ces circonstances.

J’avais une bonne situation, je pouvais subvenir aux besoins de ma famille ; puis tout d’un coup, je passais des journées entières au lit, j’étais épuisé à la moindre activité. Je me suis beaucoup reposé sur ma femme, elle m’a énormément aidé durant cette période. Elle a pris soin de notre famille et m’a soutenu durant tout ce parcours. Par contre, je suis toujours resté avant tout son mari et non son patient. On a conservé une vie de couple tout-à-fait normale.

Du point de vue de ma masculinité, j’accepte peut-être plus facilement mes fragilités. J’ai changé de vision des choses sur la notion de performances sportive, professionnelle et sociale.

En tant que père, cela a-t’il changé votre relation à vos enfants ?

Á l’époque, mes enfants avaient 4 et 5 ans. On leur a simplement dit que j’avais un “bobo” au ventre. Ils étaient petits. Ils n’ont pas réalisé ce qui se passait. J’étais des fois là, des fois à l’hôpital mais c’était devenu normal pour eux.

cancer-rectum-thérapeute-haute-savoie-sophrologueIls ont été une vraie force pour moi pour continuer d’avancer, mais aussi une source d’angoisse car j’avais peur de les laisser. Alors on profite…

On leur a annoncé récemment le mot de cancer, alors que j’étais guéri. D’eux-mêmes, ils n’ont jamais abordé le sujet. Depuis qu’ils savent, ils ont posé quelques questions mais c’est très vite passé. La maladie a finalement pris très peu de place dans notre foyer.

En parallèle des traitements de la médecine allopathiques, avez-vous eu recours à des médecines complémentaires, dites médecines douces ?

J’ai sonné à toutes les portes car je voulais de l’aide. J’ai essayé le yoga, la sophrologie, les médecines alternatives. J’ai trouvé beaucoup de réconfort dans la Sophrologie. J’ai eu la chance de trouver la bonne personne, elle m’a été d’une grande aide.

Grâce à la sophrologie, j’ai pu trouver de la sérénité dans ce parcours compliqué. J’ai appris à focaliser sur le moment présent.

On a pu également anticiper les différentes étapes comme les opérations chirurgicales, les traitements, les rendez-vous médicaux…

C’était il y a 5 ans maintenant, quels changements durables cela a apporté à votre vie ?
  • J’ai changé de carrière professionnelle. Je voulais un emploi plus en ligne avec mes convictions sociales. Je continue à faire de la finance mais orientée vers les petites entreprises dans les pays en voie de développement.
  • Je fais plus attention à mon alimentation car j’ai des fragilités d’un point de vue digestif et je peux facilement tomber malade.
  • Je suis émotionnellement plus fragile donc je sais que je dois faire plus attention à moi. J’apprécie la quiétude et les moments de relâche, choses que je ne faisais jamais avant. Je ne culpabilise pas si je ne fais rien par exemple.
  • Je pense que je suis plus à même d’accepter les changements et les ruptures qui interviennent dans la vie. sérénité-cancer-sophrologie-haute-savoie
  • Plus conscient de ma capacité d’agir sur ma vie, je suis devenu acteur de mes choix ;  j’essaie d’agir selon mes propres aspirations et non celles dont j’ai hérité.
  • Je suis également plus conscient de mon existence et de mon pouvoir à devenir celui que je veux être.
Qu’avez-vous réussi à en tirer de bénéfique ?

Je détestais quand on me disait que j’arriverai un jour à voir du positif dans ce qui m’est arrivé. Pourtant 5 ans plus tard, je dois admettre que c’est vrai. Cela a été difficile et cela l’est toujours en partie, par contre je ne suis pas certain que je voudrais redevenir celui que j’étais avant. J’ai changé le sens de mes priorités, je suis beaucoup plus à l’écoute de moi-même. J’apprécie beaucoup plus ce que j’ai, car je sais que la vie est un cadeau qu’il faut apprécier pleinement.

Un conseil, une dernière parole, aux hommes qui vivent cette épreuve actuellement ?

Mon conseil serait de profiter pleinement de cette période et de savourer l’amour et la compassion que votre entourage et le corps médical peuvent vous apporter. J’ai souvent considéré cette maladie comme un échec ou un malheur. Avec du recul, je dois avouer qu’elle a été une épreuve difficile mais elle m’a aussi beaucoup plus apporté ; elle reste finalement une expérience bénéfique pour l’homme que je suis aujourd’hui.

Le chemin peut paraître difficile mais par la suite vous y penserez parfois avec un peu de nostalgie.  Cet événement vous offre une chance extraordinaire de pouvoir grandir.

thérapeute-belam-cancer-sophrologue-annecyArticle paru dans le magasin Belam Mag’ Hiver 2020-21, du Réseau Belam, regroupement de professionnels du Bien-Être entre Lacs et Montagne (deux Savoie).

Le prénom a été changé par le patient lui-même pour respecter l’anonymat de son témoignage.

 

Vous souhaitez vous aussi être accompagné.e dans une épreuve de vie, contactez-moi au 06.78.07.34.10, ou en remplissant le formulaire de cette page-ci.

 

Liste des Articles du Blog

Pour vous faciliter l’accès aux articles déjà publiés sur ce blog, voici la liste par catégories. Cliquez sur le nom de la catégorie pour accéder au détail de chaque article. Cliquez sur le titre de l’article pour accéder à sa lecture directement.

Si vous souhaitez être prévenu.e de la parution d’un nouvel article, envoyez-moi votre adresse email en passant par le formulaire de contact :

À livres ouverts :
Des parcours de Santé :
sophrologue-annecy-alzheimer-senior
D’Épreuves d’en-vies :
Astuces À-Testées :
Des Mots en Volée :
Des parcours de santÉ

Le cancer au masculin : le témoignage poignant d’un homme de 36 ans que j’ai accompagné de l’annonce de son cancer à la rémission 5 ans après. Il nous raconte comment il a vécu cette épreuve et les bienfaits que lui a apporté la sophrologie durant tout ce parcours.

santé-holistique-globale-intégrative-annecyDe la santé physique à la santé noosphérique : santé du corps, santé mentale, santé émotionnelle, santé sociale, aujourd’hui s’ajoute la santé noosphérique : celle qui prend en compte la qualité maillage des consciences humaines, toutes harmonisées entre elles. Et si nous étions tous inter-dépendants pour notre Bonheur ?

Le Présent Éphémère … Alzheimer : de l’annonce du diagnostic à l’accompagnement de l’aidant, en passant par les petits plus (non négligeables !) que peuvent apporter la sophrologie, le dien chan et la psychologie positive aux personnes concernées par cette maladie : moral plus optimiste, acceptation de la situation, concentration renforcée, respiration efficace, rééquilibrage émotionnel, sommeil apaisé, ressentis corporels et sensoriels… tant d’aspects qui permettent d’améliorer le quotidien !!!!

La SEP, ses (encore)Possibles : Yvette a 60 ans et arrive à la retraite, avec dans ses cartons d’ancienne employée, les symptômes de la sclérose en plaques, qu’elle a déclenché il y a 26 ans maintenant. Suivez le parcours de ses séances pour constater son évolution vers plus de légèreté, d’estime d’elle-même et constatez les progrès dans sa vie de femme, de couple, ses relations amicales et familiales (ou rendez-vous directement à la conclusion pour connaître les bénéfices d’un accompagnement).

Quand Parkinson déprime : l’histoire de Gisèle, 83 ans, placée en résidence adaptée pour seniors par sa fille. Seule dans cet appartement sans vie, avec pour seule compagnie celle de Parkinson qui lui complique le quotidien depuis 4 ans, elle déprime. Découvrez ce que la sophrologie et le dien chan (multi-réflexologie faciale) lui ont apportée pour améliorer son quotidien : respiration, visualisations créatrices, apaisement des tremblements …

d’Épreuves d’en-vies

aidant_familial-soutien-réflexologie-annecyAider les Aidants : Ils sont conjoint.es, parents, enfants, ami.es, voisin.es et aident au quotidien une personne en situation de dépendance, due à l’âge, à un handicap ou une maladie ; ils sont Aidants familiaux et eux aussi ont besoin d’être accompagné.e pour prendre soin d’eux-mêmes.

Dépendance affective vs Amour de Soi : comment se libérer de cette prison de souffrance qu’est la dépendance affective ? comment avancer sur le chemin de l’Amour de Soi et de l’autonomie affective ? Avec l’émission de radio France Bleue Pays de Savoie, du 14 février 2020.

Retraite en résonance : ah la retraite ! ce moment tant attendu … mais qui parfois se révèle plus délicat que prévu ! Le passage à la retraite est un réel tournant qui modifie bien des éléments dans le quotidien ; s’y préparer est important. Se faire accompagné.e est parfois nécessaire pour retrouver ses repères, en créer d’autres, se reconnecter à soi et ses envies.

DES astuces À-testÉes

Gratitude : la gratitude est un des éléments clé pour s’offrir le Bonheur … et si facile à pratiquer ! Avec un mot magique, qui petit-à-petit va se relier au coeur, à l’amour et à la joie.

Souriez, vous êtes masqué.es ! : ou comment transformer une obligation en opportunité … de se faire du Bien ! Les bienfaits du sourire sont prouvés scientifiquement, et facilement constatables sur nous-mêmes, alors … souriez !

La Magie des Petits Carnets : l’écriture est un soutien incroyable et facile pour se confier, se libérer, prendre du recul. Et dansent les petits carnets sous nos mains libérées qui osent se livrer sans retenue ! Et que vivent ces fidèles confidents, discrets et inspirants, qui accueillent nos lettres et croquis, nos pleurs et nos vies ! Avec la chronique radio de France Bleue Pays de Savoie du 23 avril 2019.

Être Soi, ça va de Soi : il est peut-être plus simple qu’il n’y paraît de devenir Soi pour acquérir la Joie, la Paix, l’Enthousiasme … le Bien-Être avec soi-même. Un article publié dans le magasine Limpresario de mars-avril 2019.

SEP-sophrologie-thérapieVivre Avec et Vivre Heureux : et si la Vie était un Jeu ? avec pour règle principale d’accepter. Accepter ce qui est, et improviser en fonction des cartes que l’on a dans les mains, en utilisant toutes ses ressources personnelles, pour continuer à construire – et à vivre ! – son Bonheur jour après jour.

Cette thématique est une récurrente lors de mes conférences, et la base de l’accompagnement que je dispense.

des mots en volÉe

Les Bonnes Résolutions : et si cette année, l’on oubliait les bonnes résolutions ? ces bonnes intentions que nous posons en début d’année pour nous donner un nouvel élan … et que l’on oublie aussi rapidement !!! Si l’on testait … l’instant présent … Un article paru dans Limpresario de janvier-février 2020.

La Vie est une Rencontre : de cycles qui se terminent en renouveau, quel est le sens de la Vie ? La Rencontre … avec qui ? Un article paru dans Limpresario de novembre-décembre 2019.

La Maîtresse et L’Écolière : une fable de La Fontaine revisitée selon les influences cybernétales actuelles. Un article paru dans Limpresario de septembre-octobre 2019.

detente-sophrologie-delaunay-annecyCocktail amical, à déguster sans modération : voici une recette estivale pour des rencontres entre ami-es réussies. Un article paru dans Limpresario de juillet-août 2019.

Travailler mieux… Quand la spiritualité rencontre le monde du Travail : ou comment éviter le burn-out en redonnant du sens au travail que l’on exerce. Un article paru dans Limpresario de mai-juin 2019.

De l’Ombre à la Lumière : quand les jours diminuent et que le moral suit la même courbe descendante, comment préserver ce qui est l’essence même du bien-être ? Une solution est possible, à découvrir dans cet article paru dans Limpresario de novembre-décembre 2018.

Étoile et VieS : toute l’explication de la dénomination de mon entreprise.

À LiVRES OUVERTS

Et si vous étiez un jumeau né seul ? : tristesse, angoisse, sentiment d’abandon, de désespoir, manque d’ancrage, hypersensibilité, inexplicables ? Et si la raison était ailleurs ? Florent Déchoz nous propose une nouvelle approche et des solutions pour apprendre à vivre avec cette particularité et ses conséquences.

Les langages de l’amour : connaissez-vous les moyens d’expression de votre conjoint.e pour vous exprimer son amour ? Les connaitre évite bien des frustrations et permet d’entretenir une qualité relationnelle pour faire durer une histoire d’amour dans le bonheur.

Les cinq blessures qui empêchent d’être Soi : nous avons tous une blessure ou deux, acquise dans les premières années de notre vie, et qui conditionnent nos réactions … et notre malheur ! Les connaître, les repérer en soi, les accepter, pour enfin les soigner et apprendre à mieux vivre avec pour s’autoriser l’accès au Bonheur. Telle est l’objectif de ce livre de Lise Bourbeau, fondatrice de l’école « Écoute ton Corps ».

Le Paradoxe du Poisson Rouge : nager aux côtés de la carpe koï pour découvrir les modes de pensées de la civilisation chinoise, et s’en inspirer pour améliorer son bine-être au quotidien … tout un programme ! Dans ce livre qui nous présente avec simplicité la sagesse chinoise, Hesna Cailliau nous invite à élargir notre manière de penser à la souplesse des peuples sinisés.

Les Petits Bonheurs : pérégrinations et péripéties d’une femme mûre et maussade, en quête d’un nouveau sens à sa nouvelle vie. Léonce a beau avoir 72 ans, être mise à la retraite du jour au lendemain lui reste en travers de la gorge. Soudain, elle se sent vieille et inutile, ce qui n’arrange pas son caractère. Qu’à cela ne tienne, ses voisins décident de la sortir de cette mauvaise passe et vont s’ingénier à lui insuffler le goût de vivre… et ça marche ! (extraits du livre en début et fin de l’article sur l’accompagnement à la retraite, Retraite en résonance).

Sophrologie-Optimiste-Haute-Savoie-AnnecyVous souhaitant de belles lectures !

Nathalie, semeuse d’étoiles 

Praticienne en Sophrologie, Dien Chan et Optimisme 🌻

Vous pouvez également me suivre sur Facebook.

 

Les Langages de l’Amour

Si nous voulons communiquer efficacement avec des personnes d’autres cultures, nous devons apprendre leur langage. Il en va de même dans le domaine de l’amour.

langage-amour-sophrologie-optimiste-annecyAinsi nous interpelle Gary Chapman, conseiller conjugal et conférencier américain spécialiste du mariage et de la famille. Né en 1938, il étudie la théologie, l’anthropologie et l’éducation religieuse pour devenir missionnaire. Mais sa femme tombant malade alors qu’il devait exercer au Nigéria, il décide de rester aux États-Unis et enseigne à la Winston-Salem State Universty. Parallèlement, il devient pasteur en 1971, et donne des conférences et des séminaires sur le thème du mariage et des relations de couple. En 1992, il compile ses conseils dans ce best-seller.

Quel est ton langage d’amour ?

 » Le langage de votre amour sentimental et celui de votre conjoint.e peuvent être aussi différents que le chinois l’est du français. » Aussi identifier l’un et l’autre éliminera bien des malentendus, des frustrations, et multipliera les connexions efficaces pour entretenir un amour épanouissant au sens de la relation.

Gary Chapman distingue cinq moyens d’expressions principaux par lesquels chaque individu peut manifester son amour :

heureux-en-couple-langage-amour-annecy

  • les paroles valorisantes,
  • les moments de qualité,
  • les cadeaux,
  • les services rendus,
  • le toucher physique.

Alors, quel est votre langage amoureux ? et comment votre partenaire vous exprime-t-il son amour ? La première étape pour les découvrir passera par une phase d’observation, sans jugement, des habitudes de chacun, et des différences entre les deux. Puis, sans renier sa propre manière de s’exprimer, adapter son langage à la compréhension de son/sa conjoint.e.

Plan du livre

Après une premier partie définissant l’amour et le mariage, l’auteur présente les 5 langages de l’amour. Puis une troisième partie nous aiguille sur la façon de vivre l’amour, de l’entretenir, de le réparer après les accros. Enfin, un « guide de réflexion » nous propose des exercices à pratiquer sur chaque thématique abordée dans les différents chapitres.

La notion de mariage peut être remplacée par celle d’emménager ensemble, ou tout autre étape symbolique marquant le massage d’une amourette à celle d’une relation durable.

Besoin d’un accompagnement pour vous retrouver au sein de votre couple ? (ou de toute autre relation : parent-enfant, amitiés…). Contactez-moi via le formulaire de rendez-vous.        Bonne lecture !

Première partie : Le besoin d’amour

  1. Que devient l’amour après le mariage ?
  2. Se sentir aimé.e !
  3. Le coup de foudre

Deuxième partie : Les langages de l’amour

  1. amour-heureux-sophrologie-optimiste-haute-savoieLes paroles valorisantes
  2. Les moments de qualité
  3. Les cadeaux
  4. Les services rendus
  5. Le contact physique

Troisième partie : L’amour en action

  1. Découvrir votre langage d’amour
  2. L’amour résulte d’une décision
  3. L’amour fait une grande différence
  4. Aimer celui qui n’est pas aimable
  5. Les enfants et les langages d’amour
  6. Un mot personnel

Guide de réflexion pour couples et groupes de discussion

CHAPMAN (Gary), Les langages de l’amour – Les actes qui disent « je t’aime ». Éditions Farel, Pontault-Combault. 1992, 248 pages.

Nathalie Delaunay, semeuse d’étoiles ✨ 

Praticienne en Sophrologie, Dien Chan et Optimisme 🌻

 

 

Actualités 2021

🌟 massage-epaules-Annecy-sophrologie-dien-chan-détenteLundi 24 MAi, jour férié, LES SÉANCES BiEN-ÊTRE, Dien Chan Détente et Détente Dorsale, SONT AU TARIF PRÉFÉRENTIEL DE 35 EUROS, profitez-en !!!!! Offrez-vous une pause détente pour accueillir le Printemps ! 😉
Pour prendre rendez-vous, envoyez-moi un texto (06.78.07.34.10) ou remplissez le formulaire de contact.
Les TÉLÉCONSULTATiONS par visio sont toujours possibles pour un accompagnement en sophrologie.

 

—————————–

🌟 LES SÉANCES BiEN-ÊTRE, Dien Chan Détente et Détente Dorsale, SONT AU TARIF PRÉFÉRENTIEL DE 35 EUROS le lundi 24 Mai, profitez-en !!!!! Offrez-vous une pause détente pour bien accueillir le Printemps 😉

28 mai 2021 : Sophrologie et SCLÉROSE EN PLAQUES, c’est sur France Bleue Pays de Savoie dans l’émission de Serge Carbonell et Karine Roye, Les Experts à 9h30. Sophrologie-ScléroseEnPlaques-Annecy-Haute-Savoie

27 avril 2021 : Obtention de ma certification en SOPHRO-SEP, sophrologie adaptée aux porteurs de sclérose en plaques. Pour des accompagnements individuels ou des séances collectives.

17 septembre 2021 : FORUM DES SéNiORS à Saint-Jeoire, organisé par le Coderpa. Venez me rencontrer à mon stand pour découvrir les activités Sophrologie collective et les ateliers Sophro-Créativité pour votre Club de Retraités, ainsi que les accompagnements que je propose en individuel.

02 septembre 2021 : Journée départementale des SÉNiORS, organisée par le Coderpa, au Cap Périaz à Seynod. Stands, Conférence sur LES PLAiSiRS À ViVRE.

Rentrée de septembre : vous voulez apprendre à utiliser les outils de la Sophrologie pour les intégrer à votre quotidien ? Inscrivez-vous aux formations que je donnerai avec le groupe Naturorama ! 3 sessions sur 3 mois dans 4 villes : Gestion des émotions / Améliorer durablement le sommeil / Renforcer la confiance en soi – Annecy/Aix-les-Bains/Thonon-les-Bains/Thoiry(01)

12 février 2021S’aimer soi, une des clés vers le Bonheur ? Je vous en parle sur France Bleue Pays de Savoie à 9h30 dans l’émission de Serge Carbonnel et Karine Roye, Les Experts. Pour écouter l’émission, rendez-vous iciPlanète-Cécile-SéquencesFM-Optimisme-sophrologue-nathalie-delaunay

12-14 janvier 2021 : en direct de l’émission radio de Planète Cécile, présentée par Cécile  Monod et Yves Crouzet sur Séquences F.M. : « Cultiver son son Optimisme, ça sert à quoi ? ».

10-11 octobre 2020 : salon Bien-Être de Giez – réseau Belam, Bien-Être Entre Lacs et Montagne, Deux conférences de Sophrologie Optimiste samedi et dimanchesamedi 10/10 à 13h40 : « Optimiste en toutes circonstances, c’est possible ? » et dimanche 11/0 à 11h10 : « L’optimisme, une chasse aux trésors vers le Bonheur ».

Bien-Vivre-Retraite-Sophrologue-Annecy

20 octobre 2020 : 4ème Forum des Retraités : « Bien Vivre sa Retraite » – Saint-Jeoire-en-Faucigny – 131, route de Monge – organisé par le Coderpa74. Stand.

1er octobre 2020 : 26ème Journée départementale du Coderpa  : « RE-Croquer la Vie à pleines dents  » – Cap Périaz-Seynod – 100, avenue de Périaz – organisée par le Coderpa74. Conférence-Atelier de 14h30 à 16h30 : « Mes trésors intérieurs ; ou comment renforcer mon autonomie à vivre heureux ».

26 septembre 2020 : Salon des Aidants à Prévessins-Moëns – organisé par l’association Réseau Mnémosis du pays de Gex-Bellegarde.

22 septembre 2020sortie du magasine Belam Mag‘, avec un dossier complet sur Octobre Rose et l’accompagnement des personnes concernées par le cancer : malade et aidants. Mes conseils et astuces à votre lecture optimiste, pages 20-21.

02-03 mai 2020 : salon Bien-Être de Frangy – représentation du réseau Belam, Bien-Être Entre Lacs et Montagne. REPORTÉ.

21 avril 2020 : 4ème Forum des Retraités : « Bien Vivre sa Retraite » – Saint-Jeoire-en-Faucigny – 131, route de Monge – organisé par la Coderpa74. REPORTÉ.

21-22 mars 2020 : salon des métiers du Bien-Être – Aix-les-Bains (73) – Casino Grand-Cercle, 200 rue du Casino. Stand + Conférence – Thérapeutes Zen. Annulé.

Début mars 2020 : « De la santé physique à la santé noosphérique », article du magasine L1mpresario de mars-avril.

14 février 2020 : émission radio sur « S’aimer Soi c’est facile ? » (sortir de la dépendance affective), France Bleue Pays de Savoie, Les Experts.

Sophrologie-optimiste-annecy-actualité18-19 janvier 2020 : salon du Bien-Être et des Arts – Sevrier (74) – Complexe d’animation, 2000 route d’Albertville – Stand + Conférences : samedi 18-01 à 17h : « Sophrologie et Chamanisme : ressemblances, différences, complémentarités » – dimanche 19-01 à 13h : « L’Optimisme, retrouver sa vraie nature ». Lezarts Zen.

15 janvier 2020 : émission radio sur « L’Optimisme« , France Bleue Pays de Savoie,  Les Experts.

Début janvier 2020 : « Les Bonnes Résolutions ou l’Instant Présent ?« , article du magasine L1mpresario, janvier-février.

03 décembre 2019 : émission sur « Le Dien Chan, réflexologie faciale« , France Bleue Pays de Savoie, Les Experts.

10 octobre 2019 : émission sur « La Sophrologie« , France Bleue Pays de Savoie, Les Experts.

 

Gratitude

Ce n’est pas le bonheur qui nous remplit de gratitude, c’est la gratitude qui nous remplit de bonheur.

Vous souvenez-vous des « mots magiques » que nous demandaient nos parents lorsqu’ils nous apprenaient à vivre en société ? Il en était un de 5 lettres, commençant par M et finissant par I. Vous l’avez ? Oui, celui-là, celui qui amène un sourire sur les lèvres de qui le prononce … et de qui le reçoit : MERCi !!!!

Différents degrés de profondeur

Il y a le petit merci jeté par habitude, par automatisme de « bonne éducation » ; très conventionnel mais pauvre en efficacité.

Et puis il y a le merci « du fond du cœur », celui empli de sincérité et de reconnaissance. Savoir le distribuer avec générosité est déjà une belle chose en soi.

Gratitude-Merci-sophrologue-annecyEnfin, il existe un Merci plus puissant encore, avec des lettres bien ancrées dans les profondeurs de notre âme, avec une sonorité aux notes enveloppantes, et un rayonnement venu de la source d’amour la plus pure et la plus humble de notre être ; telle est la Gratitude.

Ce qui fait la différence, c’est le degré de conscience que l’on met lorsque l’on offre ce mot : tête-en-l’air ou parfaitement présent à ce que vous donnez.

Une fois devenu.e adulte, il nous arrive d’oublier que la magie des mots peut aussi être utilisée par « les grands ». D’autant qu’elle est dotée de nombreuses vertus, alors pourquoi s’en priver ?

Un remède miracle

En effet, pratiquer la gratitude régulièrement enclenche un cercle vertueux dans bien des domaines :

  • elle vous offre un regard positif sur la vie, ce qui développe votre joie, et égaie votre moral.
  • elle est une excellente médecine naturelle : les gens capables de gratitude prennent plus+ soin d’eux, dorment mieux – « l’âme en paix » – et tombent moins souvent malades car moins stressés.
  • elle améliore la qualité des relations : en témoignant votre gratitude aux autres, vous leur paraissez agréable, ils deviennent donc plus aimables à votre égard. Et comme c’est une vibration contagieuse, vous aurez vous aussi plus+ envie de les aider. Et comme aider rend heureux/se, vous êtes en meilleure santé, dormez mieux, avez un moral joyeux… etc etc. CQFD !

Une rééducation vers la Joie

cadeau-vie-gratitude-sophrologue-annecyPour entretenir – ou développer – sa gratitude, il s’agit d’observer tout ce dont vous pourriez remercier dans votre quotidien : une personne qui vous a aidé, une opportunité qui s’est présentée à vous, une rencontre au bon moment, un magnifique lever de soleil, les « coups de chance », les « hasards »…
Vous avez du mal à voir les cadeaux de la Vie ? Commencez par lister ce que vous avez dans votre environnement proche (même si ça n’est pas aussi bien que ce que vous aviez espéré) :

  • au niveau matériel : un toit, de quoi manger, une voiture, un travail, des habits, une bonne santé,
  • au niveau relationnel : un.e conjoint.e, des enfants, des parents, des ami.es, de simples connaissances pour discuter de temps à autre (comme les voisins, la boulangère, les collègues de travail…),
  • et dans tous les pans de votre vie.

Puis affinez votre analyse en listant les conforts, devenus tellement habituels que l’on oublie facilement que d’autres ne les ont pas :

  • des loisirs, des vacances, des repas variés, des chaussures, des armoires bien remplies, une belle région (en tout cas en Haute-Savoie…),
  • un système de santé accessible à tous, des aides de l’État, une instruction scolaire, l’accès à l’information, un réseau routier confortable, des transports en commun…
La gratitude est dans le détail

Enfin, amusez-vous à entrer minutieusement dans les détails pour constater les toutes petites choses qui apportent un sourire, qui émerveillent les yeux, qui réchauffent le cœur : un paysage, un chocolat chaud, un fou-rire, un « inattendu » heureux, une rencontre de hasard, une soirée entre ami.es, un coup de téléphone, une accalmie en temps de pluie, un parfum agréable dans la rue, une oreille attentive, un câlin, un sourire d’un inconnu, le rire d’un enfant, la neige qui tombe… Plus vous entrainez votre cerveau à être vigilant.e à ces détails, plus il lui sera facile vous les montrer.

Puis remerciez, avec sincérité. Remerciez la personne concernée, la Vie, l’Univers, le hasard, la chance, la Nature, les Anges, Dieu, qui vous voulez, mais prenez le temps de remercier avec gratitude, pour envoyer de belles ondes dans les airs et ouvrir votre coeur à l’abondance généreuse et variée de la Vie.

sophrologie-optimiste-annecy-gratitudeBien sûr, vous avez le choix d’orienter votre attention sur les imperfections, sur ce qui vous manque, sur ce que vous avez raté… là est votre libre-arbitre. Mais si vous souhaitez vivre plus heureux/se, l’autre voix est plus éclairée par la lumière de la joie.

Belle pratique à toutes et tous … et merci pour votre lecture 😉

Nathalie Delaunay, semeuse d’étoiles ✨ 

Praticienne en Sophrologie, Dien Chan et Optimisme 🌻

Souriez, vous êtes masqué.es !

Ou comment transformer une obligation en opportunité.

Puisqu’il en est ainsi, et que pour la plupart d’entre nous, nous « faisons avec », profitons-en pour opérer une métamorphose : celle d’une obligation en opportunité. « Opportunité de quoi ? Moi j’en ai marre de porter ce masque ! »

Oui j’entends. Et parfois, moi aussi je peste, mais ça ne fait qu’écorcher mon moral. Alors je choisis « d’opportuniser » : je souris !

sourire-masque-sophrologie-optimiste« Pour qui ? Personne ne le verra ! » Croyez-vous ?! Un sourire ne se résume pas à des lèvres qui s’étirent, ce sont aussi des yeux qui se plissent, des pupilles qui brillent un peu plus, et comme nous sommes amené.es à nous regarder plus franchement dans les yeux, nous pouvons nous sourire autrement ! 

Sourire c’est aussi des sourcils et des mâchoires qui se relâchent – souvent sièges de nombreuses tensions, qui se prolongeront dans notre cou, notre dos, nos pensées, notre moral -, sourire c’est activer 17 muscles qui se remettent en mouvement et envoient un joli message au cerveau : « Je veux me sentir bien ». Alors ce dernier libère une dose d’endorphine dans le corps ; à vous l’état de bien-être, la baisse du stress, la diminution des douleurs, n’est-ce pas Merveilleux !

Ainsi, la première personne qui bénéficiera des bienfaits de votre sourire, c’est … Vous-M’aime !

souriez-bonne-humeur-sophrologie-optimisteMais attention, si vous décidez de sourire derrière votre masque, prenez garde, vous risquez de propager la bonne humeur dans votre entourage !!! Et oui, le sourire est contagieux ; aussi, par un simple étirement labial, vous rendez service à l’Humanité.

Alors certes, sourire ne modifiera pas les obligations qui nous sont imposées, mais vous permettra au moins de les vivre avec plus de facilité… et ainsi de maintenir votre système immunitaire plus performant… CQFD.

Option 2 : une de mes clientes, déjà d’un âge avancé, m’a avoué lors d’une séance : « Moi je fais des grimaces aussi ! J’adorais tirer la langue aux gens pas aimables quand j’étais petite, ça me fait un bien fou de recommencer !!! » … 😉 sourire-sophrologie-réflexologie-annecy

Zygomatiquement vôtre.

Nathalie Delaunay, praticienne en Sophrologie, Dien Chan et Optimisme

Aider les Aidants

… Une nécessité trop souvent négligée…

Journée mondiale des Aidants, 06 octobre.

Un Pilier Central et Sans Trace …

Ils accompagnent pour les examens médicaux, ils attendent les résultats, ils écoutent les doléances, ils accueillent les pleurs, ils prononcent les mots réconfortants, ils facilitent le quotidien, ils remontent le moral, ils calment les peurs, ils portent sur leur épaules les têtes lourdes de lassitude, ils encouragent, ils font rire, ils soutiennent, ils réparent, ils consolent…

Ils taisent leurs propres souffrances, ils enragent en silence, ils se sentent parfois impuissants, écartés, ils endurent, ils se questionnent dans leur solitude, ils vivent l’injustice, l’impatience, le découragement, la tristesse, la colère, ils donnent, ils doutent, ils s’oublient …

aidant_familial-soutien-réflexologie-annecyIls ne sont ni malades, ni porteurs de handicap, ni dépendants … ils sont le pilier de ces personnes-là ; ils sont les enfants de, les parents de, les conjoint/es de, les ami/es de, les soignant/es…

Ils sont les Proches Aidants !

Être (devenir) un Aidant solide

aidants-sophrologue-annecy-réflexologieÀ tant donner, l’Aidant peut avoir tendance à se perdre, à ne plus écouter ses propres besoins, à puiser dans ses réserves – morales et physiques – sans se rendre compte qu’il les fragilise. C’est pourquoi il est tout aussi important d’accompagner les Aidant.es que les Aidé.es.

L’une des premières étapes lors du suivi d’un aidant est de lui faire comprendre que lui aussi a le droit de s’occuper de sa santé, car bien souvent la culpabilité les empêche d’oser prendre soin d’eux-mêmes : « Mais moi je ne suis pas malade », « Je suis un peu fatigué, mais ça n’est rien à comparer de ce qu’elle vit. ». Or chacun mérite de prendre soin de sa santé … ne serait-ce que pour pouvoir continuer à soutenir le malade dont il a la charge !

Un accompagnement, d’une séance ou plusieurs, c’est une parenthèse pour :

  • se confier et bénéficier d’une écoute attentive et neutre affectivement,
  • évacuer les trop-pleins d’émotions, d’incompréhension, de frustration,
  • prendre du recul pour trouver sa place dans cette situation accaparante,
  • préserver son moral et son optimisme et ainsi garder l’énergie nécessaire pour traverser cette épreuve le plus solidement et sereinement possible,

sexualité-couple-maladie-cancer-sophrologueEt pour un.e conjoint.e aidant.e, c’est aussi trouver sa place dans cette relation tri-partite (l’aidé.e, lui/elle, et la maladie ou le handicap), accepter les changements, déposer ses rêves brisés … pour en construire de nouveaux qui composent avec la situation actuelle, envisager l’avenir autrement … et apprendre à vivre pleinement chaque jour les uns après les autres ; c’est aussi consolider son image quand les repères habituels sont bousculés, et réinventer une sexualité avec son conjoint dont le corps et la libido ont changé. Trouver une nouvelle identité au couple.

Enfin, l’annonce de la maladie peut être vécu comme un traumatisme interne, consciemment ou non, tant par la personne malade que par l’entourage ; il est donc important d’aller « nettoyer » ce souvenir de la charge émotionnelle qui s’est greffée dessus, et de débloquer ce qui s’est figé sous l’effet du choc.

Parce que l’Aidant est avant tout une personne à part entière, et pas seulement identifiée par rapport à son rôle auprès d’un malade, lui redonner sa place d’être et le soutenir, le soulager, l’écouter, est primordial.

Les Structures d’Aides

Depuis 2015, l’aidant familial bénéficie d’un statut juridique (loi du 28 décembre 2015) lui permettant d’obtenir plusieurs types de congés spécifiques (de répit, d’accompagnement) et d’allocations. Il peut demander un temps partiel par exemple, sans crainte de perdre son emploi, ou bénéficier d’un « congé proche aidant » depuis le 1er octobre 2020.

Depuis 2018, il est également possible que des collègues fassent un don de jours de congés (loi du 13 février 2018).

amour-mere-fille-vieille-dame-jeune-femmeDans le cadre de l’allocation personnalisée à l’autonomie (APA), l’aidant peut avoir accès à des solutions temporaires pour le soulager dans les tâches du quotidien, et garder du temps pour le meilleur de la relation affective avec la personne qu’il/elle soutient.

Il existe, pour de nombreuses maladies, des associations, des plateformes de répit, des réseaux sociaux, des forums des aidants, des « Cafés des Aidants » : un moment d’écoute avec des professionnels, des conseils d’ordre administratif, ou des échanges entre Aidants pour partager les inquiétudes, recevoir un soutien, récolter des conseils, ou tout simplement souffler et penser un peu à soi.

D’autres associations proposent des vacances-répit, uniquement pour les Aidants familiaux, ou bien aidants-aidés, avec des personnels expérimentés pour s’occuper des aidés et permettre aux Aidants de profiter pleinement de ces moments de repos.

Malgré tout, il est parfois nécessaire d’aller plus loin dans l’accompagnement, avec un suivi individuel, juste pour soi …

Vous trouverez une liste non exhaustive des structures d’aide aux Aidants sur cette page : Être un Aidant Optimiste.

Quelques chiffres
  • 11 millions de Français sont actuellement un Aidant, soit 1 Français sur 6.
  •  90% d’entre eux le sont pour un proche de la famille.
  • 43% d’hommes, 57% de femmes composent la population des Aidants.
  • 81% ont moins de 65 ans, 44% ont moins de 50 ans. Ils sont à 62% salariés.
  • 1h54 est le temps moyen par jour consacré à l’aide au proche malade.

Les principales difficultés rencontrées sont : 

  • 38% : le manque de temps
  • 32% : la fatigue physique
  • 26% : la complexité des démarches administratives

 

Source : https://www.fondation-april.org

Nathalie Delaunay, semeuse d’étoiles

Sophrologie Optimiste et Dien Chan, spécialisée dans l’accompagnement des Aidants et des Aidés (porteurs de maladie ou de handicap, personnes âgées).

Pour prendre rendez-vous, contactez-moi au 06.78.07.34.10. ou remplissez le formulaire de contact.

 

 

De la Santé physique à la santé Noosphérique

Longtemps, l’expression « être en bonne santé » évoquait principalement la santé physique et mentale ; aujourd’hui, d’autres paramètres sont pris en compte, parfois plus subtils.

santé-bien-être-sophrologie-annecy Selon l’OMS1, « la Santé est un état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. » Le bien-être est l’état NATUREL de l’être humain (et devrait pouvoir le rester !).

Pour autant, il est fort délicat de le mesurer, tant il s’appuie sur un ressenti personnel, et donc sur une réalité subjective.

Santé => MédecineS

Les progrès de la médecine allopathique2 sont réels ; l’émergence des médecines dites alternatives3 est encourageante ; la médecine intégrative4, associant les bénéfices des deux, a de beaux jours devant elle pour maintenir corps et mental en équilibre. Mais elles cohabitent avec des conditions de vie malmenées par le fléau des temps modernes : le stress. À coup de recettes de grand-mère et de bonne fame 5, d’alimentation équilibrée, d’écologie intérieure, d’activité physique, de méditation ou de médicaments moléculaires, nous tentons d’entretenir notre état général …. dans un environnement de plus en plus perturbant, où l’on est d’ailleurs censé.e y puiser le critère « social » de notre santé :  notre intégration dans le réseau social et ses différentes couches relationnelles6. Car nous sommes bien des Êtres Sociaux avant tout.

À l’heure de la noosphère7, la Santé pourrait s’enrichir d’une autre dimension : celle de la qualité du maillage des consciences humaines, toutes harmonisées entre elles. Notre bien-être dépendrait alors également de l’état d’ouverture de notre conscience, et de notre capacité à unir nos pensées et nos actes vers un monde plus juste. Cela sous-entend-il que nous pourrions nous intéresser davantage à ouvrir notre esprit … et renverser à nouveau la pyramide de Maslow8 ?!!!

Bonheur-santé-reflexologue-annecyAu final, pour résumer ce qu’est la Santé, nous pouvons rejoindre Voltaire9 qui décida « d’être heureux parce que c’est bon pour la santé » ! Tout simplement.

Article paru dans le magasine L1mpresario de mars-avril 2020.

————————–

1- OMS : Organisation Mondiale de la Santé. Une Journée mondiale de la Santé est organisée par l’OMS le 07 avril de chaque année.

2- La médecine allopathique : médecine qui neutralise les symptômes d’une maladie à l’aide de traitements (par opposition à l’homéopathie qui cherche à reproduire les symptômes à plus faible dose que la maladie en elle-même).

3- Les médecines alternatives : elles regroupent des médecines utilisant des techniques et des produits plus naturels, visant à limiter les effets secondaires (= médecines douces). Elles sont dites aussi « non conventionnelles » par l’OMS.

4- La médecine intégrative est apparue dans les années 1990 aux États-Unis. Elle vise à impliquer le patient dans son processus de guérison, et à conjuguer la médecine conventionnelle (allopathique) et les médecines complémentaires (alternatives).

5- De bonne fame : de « bonne renommée » (du latin fama) ou de « bonne femme », je vous laisse choisir, la polémique étant plus ou moins réglée.

6- Dans le numéro de janvier-février 2020, nous évoquions la Vie comme une rencontre, ces rencontres qui participent donc au bien-être des êtres sociables que nous sommes. Article La Vie est une Rencontre.

7- La noosphère : concept né au début du XXème siècle ; terme inventé par Valdimir Vernadski, et développé par Pierre Teilhard de Chardin pour évoquer la couche de faible épaisseur qui entoure la Terre et matérialise à la fois toutes les consciences de l’humanité et toute la capacité de cette dernière à penser.

LImpresario-mars-avril-20208- Cf l’article de Benoît dans le numéro de janvier-février 2020 de L1mpresario.

9- Voltaire : écrivain et philosophe français (1694-1778).

Article paru dans L1mpresario de mars-avril 2020.

Page 1 of 3

Copyright 2019 - Étoile et vieS - Mentions légales