Étoile et VieS

Nathalie Delaunay – Coaching de Vie, Sophrologie Optimiste, Dien Chan

Catégorie : z-À Livres Ouverts

Cocktail amical : à déguster sans modération !

Juillet, août, les voilà ! ces beaux mois d’été qui sentent bon le farniente, les embruns, les randonnées, les barbecues, … et les apéros entre ami-es ! Voici une recette de cocktail pour se désaltérer le moral sous la chaleur amicale.

Choisissez de beaux fruits de la passion et prenez des gens de bonne compagnie ; saupoudrez-les d’un trait d’humour, et laissez-les reposer toute une nuit au frais.

cocktail-sophrologie-annecy-delaunayLe lendemain, une fois les idées claires, sélectionnez des envies communes, pesez le pour et le contre, écumez les pépins du quotidien, et réservez le meilleur dans une panière à fruits de l’abondance. Faites-les sécher au soleil.

Attention : pour éviter les coups de solitude, protégez la peau de vos acolytes d’une couche de tendresse, à renouveler toutes les trois heures.

Reprenez la composition de la veille, et à l’aide d’une étreinte, écrasez les derniers grumeaux de fatigue, puis versez le tout dans un blender à blagues ; ajoutez quelques éclats de rire et mixez l’entente jusqu’à obtenir une assemblée joyeuse et détendue.

Si vous désirez une version plus smoothie, complétez avec une cuillerée de générosité et des glaçons de délicates attentions.

Juste avant de servir, ajoutez un jus de lâcher prise, sans se presser – le citron. Placez une rondelle de fiesta sur le rebord du verre, décorez d’un feu d’artifice, c’est prêt !

cocktail - etoile-et-vies - nathalie-delaunay - annecyPour accompagner ce cocktail, vous pouvez préparer de fines chips de complicité. Pour cela, coupez en tranches de vie les souvenirs agréables, disposez-les en vrac sur une anecdote et arrosez-les d’un zest de nostalgie douce (conseil : éviter l’eau-rance amère, qui peut faire virer l’ambiance). Passez au four – solaire ; l’histoire doit légèrement s’embellir pour rester craquante.

À savourer dans l’instant présent et la gratitude. Idéal pour un pique-nique en bord de rêves ou après une parenthèse enchantée.

Rappel : pensez à vous protéger des U.V. (ultimes variations – d’humeur) ! Mettez-vous à l’ombre des sarcasmes, portez un chapeau d’insouciance, des lunettes de sérénité, et appliquez une crème de partage indice sens (les cinq).

______________________________

Pour un accompagnement destiné à améliorer votre relationnel, contactez-moi via le formulaire sur ce lien.

______________________________

Limpresario-cocktail-sophrologie-annecy   Publié dans LImpresario, juillet-août 2019

 

 

Le Paradoxe du Poisson Rouge

 

Le-paradoxe-du-poisson-rouge-reflexologie-annecyNager aux côtés de la carpe koï pour découvrir les modes de pensée de la civilisation chinoise, et s’inspirer de leurs perceptions pour améliorer notre bien-être au quotidien… tout un programme ! 

Ce poisson rouge, loin d’être enfermé dans un bocal, est célébré en Chine depuis la nuit des temps ; grande et majestueuse, la carpe koï est considérée comme sacrée de par sa ressemblance à un petit dragon, ancêtre mythique de ce peuple. Son effigie est reproduite sur les vases, les coupes, les sols mosaïques, les estampes, les paravents, les ombrelles, les pendentifs, et même tatouée sur le corps. Elle évoque l’abondance … et l’adaptabilité paisible.

Quitter son beau rivage, S’ouvrir au souffle du grand large, Une voie pour devenir plus sage. H.C.

Dans ce livre qui nous présente avec simplicité la sagesse chinoise, Hesna Cailliau nous invite à élargir notre manière de penser à la souplesse des peuples sinisés. Héritière des traditions gréco-bibliques, notre pensée occidentale, linéaire et rationnelle, décrit, analyse, compare, sépare ; issue de trois traditions millénaires – le taoïsme, le confucianisme et le bouddhisme-, celle des Chinois intègre, complète, s’adapte, tisse, associe. C’est une forme d’intelligence de « pensée complexe » (dixit Edgar Morin), plus soucieuse d’élaborer des cohérences que de donner des explications.

sagesse-chinoise-sophrologue-annecy« Au-delà des clichés, le paradoxe du poisson rouge nous fait découvrir l’étonnante modernité de cette civilisation, vieille de 5 000 ans : des concepts, inédits pour nous, comme interdépendance, impertinence, alternance, résonance, incertitude, relativité, vacuité … sont remis à l’honneur aujourd’hui par la physique moderne. »

Les vertus de la carpe koï sont d’égale importance et indissociables ; au nombre de huit, chiffre porteur de chance en Chine, elles serviront de trame pour partir à la rencontre de cette pensée opposée à la nôtre sur bien des points, et par là même enrichissante :

1- Ne se fixer à aucun port

2- Ne viser aucun but

3- Vivre dans l’instant présent

4- Ignorer la ligne droite Le paradoxe du poisson rouge

5- Se mouvoir avec aisance dans l’incertitude

6- Vivre en réseau

7- Rester calme et serein

8- Remonter à la Source

Bonne lecture !!!

Les Petits Bonheurs

Ah, La Retraite !!! 

Extrait : (Léonce vient d’être mise à la retraite) : « Le lendemain matin, elle ouvrit les yeux à 6 heures. Les oiseaux chantaient, comme chaque jour. Bien sûr, ils n’allaient quand même pas la boucler juste parce que Léonce était à la retraite, mais quand même, elle aurait apprécié un petit geste. 

Elle se leva et vit le carton qu’elle avait rapporté la veille. Ses affaires à elle. Un seul petit carton, voilà tout. Une vie entière de travail. Ça vous fait réfléchir. (…)

Forcément, se lever de bonne heure quand on ne travaille plus, ce n’est pas facile tous les jours. C’est curieux comme le temps prend un malin plaisir à passer lentement. Il traîne, c’est infernal. Léonce décida de faire un brin de ménage. Elle allait en passer du temps chez elle, maintenant. Elle nettoya l’appartement consciencieusement, mais la tristesse ne la quittait pas. Elle ouvrit le carton qu’elle avait rapporté de l’atelier.retraite-sens-sophrologue-annecy-seniors

« Je suis une vieille bique, je ne sers plus à rien. Je suis bonne à jeter. »

Elle se mit à pleurer pour de bon. Le carton absorbait ses larmes.

Et dire que quand elle était jeune, elle y pensait à la retraite ! Ne plus travailler, avoir ses journées rien qu’à elle, avec de la place pour faire des plans sur des comètes… 

La vérité, c’est que dans la vie, vous commencez par grimper les escaliers quatre à quatre, et vous finissez sur un monte-charge.(…) Tu parles d’une réjouissance ! »

Ondine Khayat, Les Petits Bonheurs 

Enfin !!! La-RE-TRAi-TE !!!

Et toutes ses possibilités : le temps libre, les grasses matinées, les siestes au soleil, les rêves qui se réalisent, les activités qu’on n’a jamais eu le temps de pratiquer, les amis, les petits-enfants, les voyages…

… les déprimes, les insomnies, les engueulades plus fréquentes avec son/sa conjoint.e, la solitude, l’ennui, la panique, la baisse d’estime de soi, les incompris …

et toutes ses questions : « je sers à quoi maintenant ? », « je vais faire quoi de tout ce temps ? », « je ne vaux plus rien, la société m’a mis.e à la porte », « pfff ça sert à quoi, de toutes façons je vais bientôt mourir », « et si j’ai une maladie ? »

et toutes ces inquiétudes : « j’ai peur de la mort qui se rapproche », « mon conjoint ne me désire plus depuis que je suis à la retraite », « mes ami.es, eux travaillent encore, du coup je me sens seul.e », « je me vois vieillir, je me sens moche », « je sens bien que je n’ai plus les capacités d’avant » …

Toutes ces appréhensions jetées dans mon cabinet, si lourdes de tristesse, de peurs, de déception … de désespoir ! Alors la retraite ? Belle opportunité ou belle arnaque ? 

Vous souhaitez vous faire accompagner ? Lisez cet article témoin puis contactez-moi ! (L’adaptation du départ / Se construire une nouvelle vie, de nouvelles en-vieS / Belle opportunité ou belle arnaque ?)

_______________________________

Les Petits Bonheurs – Ondine Khayat : Quand Léonce se retrouve à la retraite … pérégrinations et péripéties d’une femme mûre et maussade, en quête d’un nouveau sens à sa nouvelle vie.

LesPetitsBonheurs-OndineKhayatLéonce a beau avoir 72 ans, être mise à la retraite du jour au lendemain lui reste en travers de la gorge. Soudain, elle se sent vieille et inutile, ce qui n’arrange pas son caractère.

Qu’à cela ne tienne, ses voisins décident de la sortir de cette mauvaise passe et vont s’ingénier à lui insuffler le goût de vivre.

Et ça marche ! Bienfaits des différences, rapprochement des générations, miracles de la solidarité, le tout saupoudré de fantaisie : rien de tel pour redécouvrir les joies de l’existence.

« – Qu’est-ce que vous avez, Léonce ?

– Rien du tout.

– Mais si, je vois bien que vous boitez. Vous marchez comme une vieille.

– Mais je suis vieille.

– Pas pour moi. Et Valentine pense pareil.

– Vous êtes complètement aveugles, les enfants !

– Au contraire. On est en pleine possession de nos moyens.

– Je dirais plutôt que vos moyens sont très limités. En fait, on est pareils, vous et moi. Vous ne pouvez pas encore, moi je ne peux plus. Total, on est coincés.

– On n’est pas coincés, nous.

– Et ben, qu’est-ce qu’il te faut ! Si tu veux aller quelque part, tu dois demander à ta mère, et si elle ne veut pas, tu restes cloué là.

– Si je veux aller quelque part, j’y vais.

– Ah bon ? Et tu fais comment ?

– J’imagine.

– Tu imagines ?

– Je pense très fort à l’endroit où je veux aller, et pour ça, je n’ai besoin de personne. J’y vais, c’est tout. »

… cela s’appelle de la visualisation créatrice positive en sophrologie

souplesse-senior-reflexologie-annecyUne fin heureuse est-elle possible ?  A vous de lire la suite … et/ou de l’imaginer pour vous-même 😉

_______________________________

Vous êtes concerné.e par cette étape de vie, et souhaitez un accompagnement ? contactez-moi via le formulaire sur ce lien.

Pour en savoir plus sur cet accompagnement, en séances thérapeutiques ou en suivi-coaching, voir la page Accompagnements.

La sophrologie et le dien chan sont des techniques complémentaires aux traitements médicaux prescrits qu’il convient de suivre.

La Maîtresse et l’Écolière

Sur un air de La Cigale et la Fourmi                                                      (merci monsieur Jean de La Fontaine)

Version adaptée                                                     Version originale

L’écolière ayant surfé l’Été,                         La Cigale ayant chanté tout l’Été,

Se trouva fort dépourvue                             Se trouva fort dépourvue

Quand la rentrée fut venue.                       Quand la bise fut venue.

Pas un seul petit texto                                   Pas un seul petit morceau

De troll ou de tweetos.                                  De mouche ou de vermisseau.

sophrologie-enfant-ecole-annecy

Elle alla tailler sa mine                                 Elle alla crier famine

Chez la Maîtresse sa copine,                      Chez la Fourmi sa voisine

La priant de lui prêter                                   La priant de lui prêter

Quelque tablette pour skipper                  Quelques grains pour subsister

Jusqu’aux vacances prochaines.              Jusqu’à la saison nouvelle.

 

Je vous prierai, lui dit-elle,                         Je vous prierai, lui dit-elle,

Avant Toussaint, foi de cybernétal,        Avant l’août, foi d’animal,

Conjugaison et calcul mental                     Intérêt et principal.

La Maîtresse n’est pas blogueuse,           La Fourmi n’est pas prêteuse,

C’est là son moindre défaut.                      C’est là son moindre défaut.

sophrologue-enfant-annecy-nathalie-delaunay-etoile

Que faisiez-vous au temps chaud ?        Que faisiez-vous au temps chaud ?

Dit-elle à sa forumeuse.                               Dit-elle à son emprunteuse.

Nuit et jour sur mon écran                         Nuit et jour à tout venant

Je likais, ne vous déplaise.                          Je chantais, ne vous déplaise.

 

Vous likiez ? J’en suis fort aise.                Vous chantiez ? J’en suis fort aise.

Et bien, étudiez maintenant !                     Et bien, chantez maintenant !

 

sophrologue-enfant-annecy-stress-ecoleMoralité :« Sans modération il n’y a ni raison, ni sagesse, et par conséquent point de vertu. »

Félicité de Genlis (femme de lettres bourguignonne – 1746-1830).

 

Leçon de vocabulaire associée :

Surfer : consulter internet en glissant de page en page avec aisance.

Texto : petit texte envoyé via le téléphone portable.

Troll : petit être se faufilant dans les conversations internet (verbe : troller).

Tweetos : individu qui utilise régulièrement le réseau social Twitter (verbe : twitter)

Tablette : écran plat qui donne autant de plaisir à son utilisateur que celle en chocolat à sa maman.

Skyper : discuter à distance par caméra interposée sur son ordinateur.

Cybernétal : enfant né à l’ère de la cybernétique (mot de fraîche composition).

Blogueuse : personne qui écrit des articles et les diffuse sur internet à l’intention d’inconnus.

Forumeuse : personne qui bavarde sur internet dans un forum, un espace de discussion publique.

Liker : de l’anglais, like, aimer. Cliquer sur un symbole pour manifester son intérêt pour un post.

Post : message écrit sur un forum ou un blog.

PS : l’abus d’ordinateur est dangereux pour la santé 😉

______________________________

Pour un accompagnement destiné à soutenir votre enfant durant son année scolaire, contactez-moi via le formulaire sur ce lien.

______________________________

Limpresario-sept-octobre2019-sophrologue-annecyParu dans LImpresario de septembre-octobre 2019

 

Copyright 2019 - Étoile et vieS - Mentions légales