Partagez cet article
  •  
  •  
  •  

Ah, La Retraite !!!

Extrait : (Léonce vient d’être mise à la retraite) : « Le lendemain matin, elle ouvrit les yeux à 6 heures. Les oiseaux chantaient, comme chaque jour. Bien sûr, ils n’allaient quand même pas la boucler juste parce que Léonce était à la retraite, mais quand même, elle aurait apprécié un petit geste. 

Elle se leva et vit le carton qu’elle avait rapporté la veille. Ses affaires à elle. Un seul petit carton, voilà tout. Une vie entière de travail. Ça vous fait réfléchir. (…)

Forcément, se lever de bonne heure quand on ne travaille plus, ce n’est pas facile tous les jours. C’est curieux comme le temps prend un malin plaisir à passer lentement. Il traîne, c’est infernal. Léonce décida de faire un brin de ménage. Elle allait en passer du temps chez elle, maintenant. Elle nettoya l’appartement consciencieusement, mais la tristesse ne la quittait pas. Elle ouvrit le carton qu’elle avait rapporté de l’atelier.

« Je suis une vieille bique, je ne sers plus à rien. Je suis bonne à jeter. »

Elle se mit à pleurer pour de bon. Le carton absorbait ses larmes.

Et dire que quand elle était jeune, elle y pensait à la retraite ! Ne plus travailler, avoir ses journées rien qu’à elle, avec de la place pour faire des plans sur des comètes… 

La vérité, c’est que dans la vie, vous commencez par grimper les escaliers quatre à quatre, et vous finissez sur un monte-charge.(…) Tu parles d’une réjouissance ! »

Ondine Khayat, Les Petits Bonheurs 

Enfin !!! La-RE-TRAi-TE !!!

Et toutes ses possibilités : le temps libre, les grasses matinées, les siestes au soleil, les rêves qui se réalisent, les activités qu’on n’a jamais eu le temps de pratiquer, les amis, les petits-enfants, les voyages…

… les déprimes, les insomnies, les engueulades plus fréquentes avec son conjoint, la solitude, l’ennui, la panique, la baisse d’estime de soi, les incompris …

et toutes ses questions : « je sers à quoi maintenant ? », « je vais faire quoi de tout ce temps ? », « je ne vaux plus rien, la société m’a mis.e à la porte », « pfff ça sert à quoi, de toutes façons je vais bientôt mourir », « et si j’ai une maladie ? »

et toutes ces inquiétudes : « j’ai peur de la mort qui se rapproche », « mon conjoint ne me désire plus depuis que je suis à la retraite », « mes ami.es, eux travaillent encore, du coup je me sens seul.e », « je me vois vieillir, je me sens moche », « je sens bien que je n’ai plus les capacités d’avant » …

Toutes ces appréhensions jetées dans mon cabinet, si lourdes de tristesse, de peurs, de déception … de désespoir ! Alors la retraite ? Belle opportunité ou belle arnaque ? 

Vous accompagner pour :

L’adaptation du départ

Se construire une nouvelle vie, de nouvelles en-vieS

La Belle opportunité

Les petits bonheurs – livre

L’adaptation du départ

La retraite apporte un réel changement dans le quotidien : après 40 ans (ou plus) de bons et loyaux services, un simple « merci et adieu » – quand tout se passe bien ! – et vous voilà éjecté.e du monde du travail. C’est ainsi que peut être vécu le départ à la retraite … pas vraiment exaltant. Et pourtant …

Faire preuve de souplesse, d’adaptabilité, de créativité, tel est le challenge de ce radical tournant de vie, dont on sait qu’il est sans retour possible.

Faire le deuil d’une tranche de vie bien remplie, qui a – ou pas – réalisé les rêves de réussite sociale et familiale de notre adolescence.

Accepter que l’on n’a plus sa place dans ce monde-ci … mais pour autant est-ce prétendre que vous n’avez plus de place nul part ?

Vous accompagner pour : retraite-sens-sophrologue-annecy-seniors

  • Tourner la page en douceur … comme on le fait naturellement à l’adolescence pour passer à l’âge adulte, avec enthousiasme et fierté,
  • Faire le deuil de cette phase médiane de votre vie en remplaçant la nostalgie par la gratitude, et savoir repérer ce qui vous a été permis et offert durant cette période,
  • Arriver à renoncer aux rêves qui n’ont pas pu se réaliser et qui ne pourront plus l’être – peut-on tout réaliser dans une seule vie ?
  • Trouver de nouveaux repères dans ce nouvel environnement (chez soi toute la journée, le conjoint en permanence, le temps de tout – mais de quoi ? …),
  • Oser regarder le présent pour rêver et construire le futur.

Cette phase peut se préparer en amont du départ officiel, pour envisager cette étape et préparer le cerveau à ce changement.

Se construire une nouvelle vie, de nouvelles en-vieS

La retraite est un nouveau départ, une nouvelle tranche de vie qui commence, pleine d’inconnus, sur son nouvel environnement, ses nouveaux choix, son nouveau Moi.

Apprendre à se (re)découvrir est une première étape. Car passer d’un quotidien bien orchestré du matin au soir à un vide, d’un cercle social quotidien à des tête-à-tête permanents avec soi-même, peut donner le vertige. Et des angoisses peuvent apparaître. De l’anxiété, des inquiétudes, un sentiment de perdre pied. Solutions ?

Ancrage, respiration, introspection : qui suis-je dans ma soixantaine vide de projets ? Que veux-je réellement ? On nous laisse si peu l’occasion, depuis déjà les bans de l’école, de choisir en écoutant ce qui résonne au plus profond de soi-même, que lorsque le temps est enfin venu d’en avoir la possibilité, c’est bien déroutant. Une page blanche pour un bonheur à construire. Et panne sèche …

Donner un sens à sa nouvelle vie, à ce quotidien qui s’égraine, plus ou moins agréablement selon chacun. La sophrologie est un mode de vie à part entière qui reconnecte à soi, à son corps, ses facultés, ses ressentis, ses compétences, ses autres dimensions.

Vous accompagner pour :

  • Consolider les bases de votre sécurité intérieure – tout va bien, vous êtes juste en train de muer une nouvelle fois !,
  • Retrouver le chemin qui vous mène à vos envies et vos rêves en attente,
  • Découvrir vos talents cachés, encore inexploités, et qui ont toute leur place dans ce nouveau chapitre,
  • (Ré)ouvrir votre confiance à la beauté des lendemains sans nom… aux opportunités !

La Belle Opportunité

Vous en rêviez ? Vous l’attendiez avec impatience ? Ce repos, cette liberté … alors vivez-les !

Une fois que vous vous êtes adapté.e, que vous avez découvert qui vous êtes aujourd’hui et ce qui vous rendrait heureux-heureuse, il n’y a plus qu’à !

Tout est possible !

souplesse-senior-reflexologie-annecy Certes, des limites sont posées, physiques, financières, personnelles, mais il en est ainsi à chaque étape de la vie : quand on est enfant, et que tout est possible, on a cependant la limite de nos parents et de notre immaturité, compensée par notre innocente et indéfectible foi en la Vie. Retrouvez-la !

Quand on est adolescent.e, et que tout est possible, on a cependant la limite de nos parents (et oui encore !), de nos moyens financiers, des lois qui protègent nos droits et étouffent nos rêves, mais on a « l’insolence » de croire que rien ne peut nous résister. Retrouvez-la !

Quand on est trentenaire, et que tout est possible, on a cependant la limite de nos par… ah non c’est fini – ou pas !-, de nos enfants (ou plutôt de notre rôle de parent), de nos crédits, de notre carrière, compensées par cette confiance en soi et cette farouche volonté de réussir. Retrouvez-les !

Et ainsi de suite à chaque étape de notre vie : limites et qualités compensatrices. À l’âge de la retraite, c’est la même chose ; alors quelles sont les options pour détourner les limites à cette étape-ci ?

La Vie est un jeu !  Avec des règles, des obstacles, et des solutions. Jouez, imaginez, inventez, contournez, détournez, combinez, créez … et gagnez !

Vous accompagner pour :

  • Prendre la Vie comme un jeu et la retraite comme une nouvelle partie qui démarre,
  • Et donc retrouver la joie et l’enthousiasme de jouer avec les nouvelles règles, les nouveaux atouts, les nouveaux objectifs de ce jeu.
  • Voir EN VOUS les nombreuses solutions,
  • Oser modifier les règles et les adapter à vos circonstances et vos envies,
  • Bref, vous permettre de JOUER À LA ViE !

_______________________________

Vous êtes concerné.e par cette étape de vie, et souhaitez un accompagnement ? contactez-moi via le formulaire sur ce lien.

Pour en savoir plus sur cet accompagnement, en séances thérapeutiques ou en suivi-coaching, voir la page Accompagnements.

La sophrologie et le dien chan sont des techniques complémentaires aux traitements médicaux prescrits qu’il convient de suivre.

_______________________________

Les Petits Bonheurs – Ondine Khayat : Quand Léonce se retrouve à la retraite … pérégrinations et péripéties d’une femme mûre et maussade, en quête d’un nouveau sens à sa nouvelle vie.

LesPetitsBonheurs-OndineKhayatLéonce a beau avoir 72 ans, être mise à la retraite du jour au lendemain lui reste en travers de la gorge. Soudain, elle se sent vieille et inutile, ce qui n’arrange pas son caractère.

Qu’à cela ne tienne, ses voisins décident de la sortir de cette mauvaise passe et vont s’ingénier à lui insuffler le goût de vivre.

Et ça marche ! Bienfaits des différences, rapprochement des générations, miracles de la solidarité, le tout saupoudré de fantaisie : rien de tel pour redécouvrir les joies de l’existence.

« – Qu’est-ce que vous avez, Léonce ?

– Rien du tout.

– Mais si, je vois bien que vous boitez. Vous marchez comme une vieille.

– Mais je suis vieille.

– Pas pour moi. Et Valentine pense pareil.

– Vous êtes complètement aveugles, les enfants !

– Au contraire. On est en pleine possession de nos moyens.

– Je dirais plutôt que vos moyens sont très limités. En fait, on est pareils, vous et moi. Vous ne pouvez pas encore, moi je ne peux plus. Total, on est coincés.

– On n’est pas coincés, nous.

– Et ben, qu’est-ce qu’il te faut ! Si tu veux aller quelque part, tu dois demander à ta mère, et si elle ne veut pas, tu restes cloué là.

– Si je veux aller quelque part, j’y vais.

– Ah bon ? Et tu fais comment ?

– J’imagine.

– Tu imagines ?

– Je pense très fort à l’endroit où je veux aller, et pour ça, je n’ai besoin de personne. J’y vais, c’est tout. »

… cela s’appelle de la visualisation créatrice positive en sophrologie

Une fin heureuse est-elle possible ?  A vous de lire la suite … ou de l’imaginer pour vous-même 😉 

Votez pour cet article

Partagez cet article
  •  
  •  
  •