Partagez cet article
  •  
  •  
  •  

Miss « I », vous la connaissez ? Non ? C’est vrai que sa timidité peut la rendre assez discrète, parfois même inaperçue. Mais quand même … 250.000 personnes concernées … 8000 nouveaux cas par an, surtout chez les 20-30 ans, ça compte non ? Pas entendu parlé ?

mici-homme-femme-anti-douleur-naturel-annecyMais si ! Les MiCi, Maladies Inflammatoires Chroniques des Intestins ! La maladie de Crohn, et sa petite sœur la rectocolite hémorragique, et autres colopathies fonctionnelles… ça y est ? Vous voyez de qui on parle ?

Caractéristiques des MiCi

Les MiCi se caractérisent par des inflammations chroniques de la paroi digestive, sur des zones plus ou moins étendues (de la bouche à l’anus pour la maladie de Crohn, plus ciblée au rectum et au côlon pour le rectocolite hémorragique). Elles interviennent par poussées, d’intensité variable, qui alternent avec des périodes de pauses, dites « de rémissions ».

Ces inflammations provoquent des lésions, qui peuvent aller jusqu’à la perforation des parois, ou provoquer des occlusions.  Différents symptômes apparaissent également : douleurs abdominales, ballonnements, diarrhée avec ou sans émission de sang, constipation, atteinte de la région anale (fissures, abcès).
inflammation-intestins-réflexologie-haute-savoieUne altération de l’état général accompagne souvent ces poussées :
fatigue, manque d’appétit, amaigrissement, fièvre, douleurs articulaires, cutanées ou oculaires parfois.
Les seuls traitements existant pour le moment agissent sur les symptômes, mais pas sur les origines et les causes des poussées, encore mal connues.

Une vie sociale perturbée – Témoignage

Quand Hélène* est venue me voir la première fois, elle se sentait découragée de devoir subir les effets quotidiens de cette maladie : les douleurs, les sorties entre ami.es à annuler à la dernière minute, les courses express aux toilettes du restaurant, repérés en amont, le choix minutieux des aliments « autorisés »… À l’approche de la retraite, après une carrière bien remplie, les poussées se font plus fréquentes et plus violentes. Hélène désespère de pouvoir profiter de cette nouvelle étape de vie avec plaisir. Une croisière à l’étranger est prévue avec ses futurs anciens collègues … « je ne sais pas si je vais y aller avec tout … j’ai peur de les déranger et de leur gâcher leur voyage ! ».

Son sommeil en pâtit, tiraillée entre l’envie et la gêne, le sentiment d’injustice et les douleurs quasi-quotidiennes.  Elle est entrée dans un cercle vicieux. Quant à sa vie de couple … très irritable, Hélène supporte mal la moindre remarque, même bienveillante et son mari se lasse.

douleurs-ventre-relaxation-sophrologie-annecyÀ la troisième séance, elle m’annonce que les douleurs quotidiennes se sont « quasiment évanouies » ; à la cinquième séance, elle a repris la maîtrise de son système digestif qui s’est apaisé. Les séances suivantes seront plus axées sur sa capacité à exprimer pleinement sa joie de vivre et à profiter sans culpabilité des plaisirs qui se présentent à elles ; d’oser s’offrir des plaisirs, en les adaptant à sa spécificité de santé.

* Le prénom de la cliente a été modifié pour respecter la confidentialité et sa vie privée.

Maladie-Crohn-RCH-reflexologie-haute-savoie-annecyVous souhaitez bénéficier d’un accompagnement pour mieux vivre avec la MiCi ? Contactez-moi par SMS au 06.78.07.34.10. – réponse rapide – ou en remplissant le formulaire sur cette page.

Un accompagnement spécifique avec la sophrologie

L’accompagnement que je lui propose vise, au fil des séances, à sortir de ce cercle vicieux et de se créer un cercle vertueux, qui la porte vers plus de liberté, d’optimisme et de capacité à apprécier la Vie telle qu’elle est, pour en recevoir les cadeaux. Il associe la Sophrologie, l’Hypnose et le Dien Chan (réflexologie faciale) :

Dien-Chan-inflammation-intestins-annecy-réflexologieLangage positif pour réorienter les pensées et améliorer la perception de la situation ;  Respirations pour agir sur l’état de stress, facteur aggravant des symptômes ;  Relaxations Actives pour évacuer les ressentis négatifs et laisser la place pour des éléments ressourçants personnels ;  Visualisations créatrices pour envisager l’avenir avec confiance ;  Apprentissage de la Sophro-dégustation pour aborder la nourriture autrement, en appréciant chaque bouchée avec les cinq sens ; Réflexologie ciblée pour atténuer les inflammations, diminuer les tensions nerveuses, renforcer l’équilibre du système digestif ; …

Ainsi, Hélène acquière des outils pour reprendre la maîtrise de sa santé, et développer son autonomie pour :

  • gérer la douleur quand elle se présente,
  • limiter le stress et ses effets secondaires,
  • améliorer la qualité de son sommeil,
  • développer sa confiance en son corps et son système immunitaire,
  • appréhender la nourriture – sous toutes ses formes – autrement,
  • renforcer son bien-être et sa sérénité joyeuse,
  • trouver un sens stimulant à la vie avec la MiCi, sophrologie-maladie-crohn-annecy
  • et se préparer à bien vivre sa retraite avec des sorties, des voyages, une vie de couple épanouissante, des relations amicales enrichissantes, des loisirs adaptés et ressourçants … et tant d’autres choses à découvrir par elle-même !!

Vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement pour mieux vivre avec la MiCi ? Contactez-moi par SMS au 06.78.07.34.10. – réponse rapide – ou en remplissant le formulaire sur cette page.

La Symbolique des Maladies

symbolique-maladie-mici-sophrologie-annecySelon Jacques Martel, Le grand dictionnaire des malaises et des maladies.

Une autre piste à explorer se trouve dans les symboliques des maladies, l’expression psychosomatique utilisée par notre état intérieur pour nous prévenir, via le corps, d’un déséquilibre intérieur. Il peut parfois aider à prendre conscience d’un comportement qui amplifie les symptômes à notre insu.

Les maladies en « ite » seraient significatives d’un excès de colère, de feu, dans le corps. Jacques Martel propose d’observer la place de la culpabilité dans ma vie, et à quel point elle peut affecter mon estime de moi. Je courbe l’échine, et la colère gronde en moi : quand vais-je prendre ma vraie place et me respecter ?

Trop ouvert.e aux émotions des autres – parois non ermétiques, poreuses -, je laisse les autres déposer en moi leurs énergies négatives. Et j’ai un sentiment d’insécurité permanent.

En développant mon estime de moi et en partant à la découverte de ma propre richesse, de mon identité profonde, je prends la place qui me revient, et je retrouve plus de calme et d’harmonie. Je m’offre « le droit de vivre ».

 

Votez pour cet article

Partagez cet article
  •  
  •  
  •