Partagez cet article
  •  
  •  
  •  

Une traversée vers la Vie

Le deuil est le processus normal qui suit la perte d’un être cher (décès, maladie, deuil blanc*) ou d’une situation (rupture amoureuse, licenciement, déménagement contraint, apparition d’un handicap…).

deuil-séparation-annecy-sophrologie-réflexologieLe deuil, c’est la perte d’un parent, d’un conjoint, d’un enfant, d’un frère, d’une soeur, d’un ami.e ; c’est aussi renoncer à un rêve, un projet, un lieu, un espoir, une relation, sa jeunesse…

C’est être confronté à la Mort alors que l’on ne s’y attendait pas, ou que l’on ne voulait pas la regarder. Or notre société moderne a exclu la mort de notre quotidien ; pourtant, elle est le pendant naturel de la Vie.

Comment se réconcilier avec ce processus indispensable que l’on va rencontrer plusieurs fois au cours de son existence ? Comment traverser le plus sereinement possible cette tempête émotionnelle et existentielle ?

C’est ce que je vous amène à vivre en vous accompagnant avec douceur et écoute, en respectant le rythme qui sera le vôtre. (Pour prendre rendez-vous, remplissez le formulaire ou, plus simplement, envoyez-moi un texto au 06.78.07.34.10.)

* Le deuil blanc : expression utilisée pour évoquer le deuil d’une personne transformée par la maladie d’Alzheimer : toujours vivante mais plus du tout comme on l’a connue. Apprendre à l’aimer autrement.

1) Le processus du deuil

2) Les étapes du processus de deuil

3) Réparer l’âme

4) Associations de soutien

Le processus du deuil

étapes-deuil-sophrologie-annecyDéni, colère, marchandage, tristesse/dépression, acceptation : après le choc, voici les 5 étapes classiques telles que proposées par Elisabeth Kübler-Ross en 1969 dans son livre On death and dying, Les derniers instants de vie. Pour autant, celles-ci ne sont ni figées ni forcément successives : des aller-retours réguliers s’opèrent dans ces différents états.

La perte d’un proche ou d’une situation peut provoquer un déséquilibre émotionnel, des répercussions cognitives, des troubles du sommeil, des ruminations mentales incontrôlables, une perte d’estime de soi…, à plus ou moins long terme.

« Faire son deuil » consiste à surmonter ces profonds désagréments en les acceptant de son mieux, et à en sortir pour reprendre le chemin d’une vie à nouveau épanouissante. C’est un processus actif qui nécessite parfois d’être accompagné pour nettoyer, soigner puis guérir cette plaie.

sortir-d'un-deuil-réflexologie-annecyIl ne s’agit en aucun cas d’oublier la personne défunte, mais de vivre en paix avec son souvenir et d’accueillir sa présence autrement.

Lorsqu’il s’agit d’un renoncement à une situation, c’est dire adieu à ce projet, fermer le chapitre et réussir à en ouvrir un autre, en ayant cicatrisé sainement la blessure.

Les étapes de l’accompagnement du deuil

Étape 1 : entendre et accueillir ses émotions, quelles qu’elles soient et quel qu’en soit l’intensité. Puis se permettre de s’en séparer, les libérer pour laisser la place à autre chose : s’occuper de soi.

Étape 2 : construire un nouvel espace apaisé : retrouver les bons souvenirs existants ; pardonner, se pardonner ;  commencer tout doucement à prendre soin de soi et de son environnement.

reconstruction-après-deuil-sophrologue-annecyÉtape 3 : reprendre sa vie en main : avancer avec un bagage plus léger, oser rêver à nouveau et se lancer dans des projets épanouissants. Tirer les éléments positifs d’un événement parfois tragique.

Chaque personne vivra ces étapes à sa manière, à son rythme, comme il en est capable, et comme c’est juste pour lui.

Réparer l’âme

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin dans la guérison, nous pouvons effectuer une « récupération d’âme ».

La confrontation à la Mort, quelle qu’en soit sa forme, peut être vécue comme un traumatisme. Le traumatisme se caractérise par une sidération, un arrêt brusque de l’élan de vie à un instant T (en psychiatrie, l’on parle de dissociation traumatique). Et, alors que la personne continue à avancer dans son quotidien, une partie de son âme reste bloquée dans cet espace-temps. Cela peut créer des blocages dans les actes, des freins, des lourdeurs inexplicables, une sensation de fatigue permanente ; et émotionnellement un malaise ou une mélancolie persistante, ou un refus souvent inconscient de vivre pleinement.

À l’aide de pratiques issues de l’hypnose chamanique, en état de conscience modifiée, nous irons rechercher ces bouts d’âme perdues pour les « recoller » afin que l’âme retrouve un peu de sa complétude.

Vous souhaitez prendre rendez-vous ? Remplissez le formulaire ou, plus simplement, envoyez-moi un texto au 06.78.07.34.10.)

Associations et Experts

JALMALV : Jusqu’à la Mort Accompagner La Vie : une fédération nationale pour accompagner et soutenir les personnes fragilisées par la grave maladie, le grand âge, la fin de fin et de deuil. Apporter un soutien à leurs famille et proches. (le site de Jalmalv-Haute-Savoie).

Souvenange : une association de photographes et retoucheurs qui immortalisent pour les Paranges les brefs instants vécus avec l’Enfant/Ange. Leur devise : « Nous  ne photographions pas la mort, nous immortalisons l’Amour ».

Association France Alzheimer : elle peut être d’un grand soutien pour l’aidant d’une personne transformée par cette maladie. Antenne de Haute-Savoie.

(Vous souhaitez vous faire accompagner ? Contactez-moi en remplissant le formulaire ou, plus simplement, envoyez-moi un texto au 06.78.07.34.10.)

 

Votez pour cet article

Partagez cet article
  •  
  •  
  •